écrit le 2 novembre 2012 à 17h20

Rire noir ...

Tard le soir. Il tourne le verrou, et ouvre la porte. Il rentre. Noir. Il ne pense pas à refermer la porte, seule la lumière du couloir éclaire les ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter Erena, tu dois t'inscrire :

Je m'inscris maintenant

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

Poursuivre la lecture du même auteur...

23/09/2013

Seule dans la nuit

Seule dans la nuit... Laissée aux yeux des étoiles qui se rient...ces noires se moquent de mon appel, elles, qui savent si bien dissimuler leur dé ...

16/08/2011

Sinon ...

Profondeur des eaux bleus, douce caresse des vagues, symphonie venant de l'océan porte moi sur tes écumes semblables aux ailes des anges déchus , l ...

23/07/2011

Pas un mot ...

Tes mains me susurrent une tendre caresse,ton corps brûle ma peau, pourrai-je vivre assez longtemps avant que ton corps ne me consume ...mes lévres ...