écrit le 09 novembre 2021 à 21h07 dans Journal intime

La mort…

C’est étrange la mort. Un clignement d’œil et on disparaît. Nous ne nous reverrons plus jamais, mise à part sur les photos qu’il restera. ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter ClauditaM, tu dois t'inscrire :

S'inscrire

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

Défouloir d'une connasse : je me lance

par Eporine-usagi

Poursuivre la lecture du même auteur...

24/03/2022

La violence, c’est dans ses mots que je l’ai connue…

tu vas finir seule, tu es malade, tu vas regretter si tu me quittes, tu trouveras jamais quelqu’un qui puisse autant te supporter que moi, tu es ...

09/11/2019

Le temps passe..

Dans ce monde superficiel, où il est parfois difficile de s'intégrer. La vie défile qu'on le veuille ou non. J'avance parfois à reculons, avec ...

16/11/2021

— MUSSO - La fille de Brooklyn.

“- J'ai moi aussi eu besoin d'aide. La dépression, les hallucinations, les crises, la peur des autres et de soi-même, les portes de l'enfer, ...