écrit le 28 mars 2015 à 23h29

© C'était

C'était flou. Comme quand il pleut sur une fenêtre, comme quand on pleure. C'était beau. Comme les vignes charentaises, comme Paris, comme toi. ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter Arnacoeur, tu dois t'inscrire :

Je m'inscris maintenant

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

Poursuivre la lecture du même auteur...

06/02/2015

© Les voyageurs

#ÉcritPersonnel

C'était aux alentours de quinze heures. Je m'en rappelle parce que je revenais d'une de ces nombreuses soirées mémorables auxquelles j'étais convi ...

07/03/2015

© Pôle Dance

#ÉcritPersonnel

Derrière le grand rideau rouge, j'entends les autres applaudirent, siffler, et crier mon nom. J'imagine une salle remplie de personnes qui m'attende ...

11/04/2015

© Miroir, miroir

#ÉcritFictif

Bouteille, à moitié pleine. Paquet de clope, à moitié vide. Boite de médicaments, à moitié pleine. Cœur, à moitié vide. Cette même musique ...