écrit le 17 février 2019 à 22h03

Terre en vue..

Naufragé d'une vie, rescapé d'une immensité éternelle, océans de beauté aux années déchainés, des décennies de patience, de résilience, est ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter Antileus, tu dois t'inscrire :

Je m'inscris maintenant

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

Poursuivre la lecture du même auteur...

10/10/2017

Je ne pleure plus.

Au nom de mon amour propre, je ne pleure plus, pleurer j'en est marre, c'est pour les faibles, et puis pour un homme je trouve ça vraiment étrange, ...

23/04/2015

Chère vie.

Chère vie, je t'écris pour te dire que je suis désolé, tu devais être gonflée de vitalité dans son contexte le plus vivant qu'il soit, tel un b ...

24/04/2015

Bémol.

Il y a de ces notes qui sonnent fausses sur les accords de certaines réalités, quand c'est comme ça, je ne dérange pas le groupe de musique qui jo ...