écrit le 6 janvier 2015 à 14h59

Noir sur blanc.

C'est un monde qui n'est pas pour les anges, un monde aseptique ou on se cache pour aimer, un monde ou avec orgueil et sans honte on sait être vulgai ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter Antileus, tu dois t'inscrire :

Je m'inscris maintenant

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

Poursuivre la lecture du même auteur...

17/08/2017

On peut recommencer les vacances? j'étais pas prêt.

La matinée va être brève, je dois faire quelques petites courses avec le frangin, heureusement il me reste quelque chose d'hier soir, donc ça va j ...

23/05/2015

Cosmos.

Comme tous les matins je me suis réveillé avec sur desktop de mon esprit, les fenêtres ouvertes de la veille, plusieurs messages d'erreur, je cli ...

25/04/2015

Méditation.

Effectivement, je vois à travers ma fenêtre la claire grisaille du ciel et les feuilles nouvelles virevoltantes au vent, mais qu'importe cela devait ...