écrit le 25 octobre 2018 à 07h34

Jeudi 25 Octobre 2018

C'est dingue ça, même la nuit dans mes rêves ta beauté si singulière me hante, décidément tu ne me laisse pas de répit, je ne peu pas te confo ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter Antileus, tu dois t'inscrire :

Je m'inscris maintenant

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

Poursuivre la lecture du même auteur...

21/05/2015

La supposition et le fait.

Une conversation houleuse, entre le surmoi et l'inconscient. Le surmoi : tu vois, moi j'aime la théorie, ce que je dis tu peux le faire, ce qu ...

23/12/2018

Un jour important de ma vie

Ca y est, c'est fini ma Gio, on ne se reverra plus jamais, je ne saurai plus rien de ce que tu fera où tu sera qu'est ce que tu inventera, tes photos ...

25/04/2015

Méditation.

Effectivement, je vois à travers ma fenêtre la claire grisaille du ciel et les feuilles nouvelles virevoltantes au vent, mais qu'importe cela devait ...