écrit le 25 octobre 2018 à 07h34

Jeudi 25 Octobre 2018

C'est dingue ça, même la nuit dans mes rêves ta beauté si singulière me hante, décidément tu ne me laisse pas de répit, je ne peu pas te confo ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter Antileus, tu dois t'inscrire :

Je m'inscris maintenant

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

Poursuivre la lecture du même auteur...

10/10/2017

Je ne pleure plus.

Au nom de mon amour propre, je ne pleure plus, pleurer j'en est marre, c'est pour les faibles, et puis pour un homme je trouve ça vraiment étrange, ...

23/05/2015

Cosmos.

Comme tous les matins je me suis réveillé avec sur desktop de mon esprit, les fenêtres ouvertes de la veille, plusieurs messages d'erreur, je cli ...

21/05/2015

La supposition et le fait.

Une conversation houleuse, entre le surmoi et l'inconscient. Le surmoi : tu vois, moi j'aime la théorie, ce que je dis tu peux le faire, ce qu ...