écrit le 19 janvier 2019 à 20h48

Infinis solitaires

Hier soir j'étais chez mon pote pour faire un peu de musique et puis j'ai commencé à me sentir pas bien, je couvais quelque chose depuis quelques h ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter Antileus, tu dois t'inscrire :

Je m'inscris maintenant

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

L'amour ça rend beau les laids (comme disait Carlos, grand philosophe du 21ème siècle)

par mmg

Poursuivre la lecture du même auteur...

22/08/2017

Une note de fond.

Quand l'oeil et la mémoire se mettent ensemble, ils font des choses extraordinaires, c'est de là que jailli en partie la créativité.. La journé ...

27/03/2015

Impossible

Que ce passe t'il ?, d'où vient cette impression que je n'avance plus, comme si j'arrivais aux frontières des limites, là ou les lois, la métaphy ...

03/05/2015

Au revoir.

En dépit des aléas de la vie et de ses milles vicissitudes, du vent qui les à éloignés du temps de leur amour, écartés de ces possibilités de ...