écrit le 30 janvier 2015 à 21h20

ça y est, elle est revenue.

ça y est, elle est revenue. Cette vibration que je sens dans mon torse, cette chaire de poule, il flotte dans le vide au travers des vents froids, ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter Antileus, tu dois t'inscrire :

Je m'inscris maintenant

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

L'amour ça rend beau les laids (comme disait Carlos, grand philosophe du 21ème siècle)

par mmg

Poursuivre la lecture du même auteur...

18/05/2015

Paresse

Il était ce genre de personnage étrange, imperméable à l'amour qui menait une vie elle même imperméable à l'amour, choix ou sorte qu'importe, s ...

04/07/2016

Samedi 02 Juillet 2016

C'est dommage, finalement je réalise que ça aurait été mieux de partir quelques jours au lieu d'un seul, je m'y sent tellement bien ici, loin de ...

23/04/2015

Chère vie.

Chère vie, je t'écris pour te dire que je suis désolé, tu devais être gonflée de vitalité dans son contexte le plus vivant qu'il soit, tel un b ...