écrit le 16 mai 2015 à 22h26

Aspernandum.

Il n'y a point de mots existants à mettre là où certains séduisent les uns en réduisant les plus faibles, un jour ces rois et ces reines payeron ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter Antileus, tu dois t'inscrire :

Je m'inscris maintenant

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

Poursuivre la lecture du même auteur...

06/01/2019

34/2 = 17

Je sais, la tristesse n'est pas partageable, du moins sa propre tristesse à soi même, là encore je suis triste et depuis que j'écris mon journal j ...

19/01/2019

Infinis solitaires

Hier soir j'étais chez mon pote pour faire un peu de musique et puis j'ai commencé à me sentir pas bien, je couvais quelque chose depuis quelques h ...

29/04/2015

Etincelles.

Ils m'ont dit: Rase toi, c'est pas joli cette barbe. Pourquoi tu ne te mettrais pas des produits sur la tête pour refaire pousser tes tiffs. Tu de ...