écrit le 15 mars 2013 à 10h39 dans Journal intime

Orientale

Petite fille, petite fleur, Tes yeux sont vifs d’un bleu azur, Etrange paradoxe dans ce monde de malheur, Au milieu des bombes, et des tirs d’obus ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter Addam, tu dois t'inscrire :

Je m'inscris maintenant

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

Poursuivre la lecture du même auteur...

10/04/2013

Merci mon Ami

Il existe un jeu, Le jeu de la vie, Ou tu tires et tu flingue, Un jeu bien triste à mon goût.   Tu y as joué, J’y ai joué, Et j’ai perdu, Nou ...

23/07/2016

Fusillade munich

Encore, et un de plus. Quand cela va t'il cesser? victimes, quel est ton ennemi? toute ma sympathie aux victimes et leurs familles. Je suis vraiment ...

05/10/2013

Les Fantômes du passé.

Les fantômes d’un passé pourtant oublié, viennent de nouveau agiter mes nuits. Le résultat sans doute d’un stress post traumatique dût à une ...