écrit le 29 octobre 2014 à 14h47 dans Journal intime

Diariste, mon journal : une béquille.

Qu’il serait simple d’effacer un écrit pour effacer sa vie. Qu’il serait rudimentaire d’appuyer sur delete pour supprimer nos erreurs. ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter Addam, tu dois t'inscrire :

S'inscrire

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

Défouloir d'une connasse : je me lance

par Eporine-usagi

Poursuivre la lecture du même auteur...

26/04/2015

Cher Journal.

Beaucoup d’événements, énormément de tristesse. Mais la vie reprend ses droits. J’avance, c’est tellement étrange. Tout à l’heure j’ ...

05/04/2013

Peut t'on tout dire?.

Si puissant que le verbe puisse être, il y a des choses que l’on ne dit pas ou que l’on ne veut pas dire pour ne pas blesser l’autre. Est ce me ...

09/11/2014

45 ans ans, en route pour l'année suivante.

45 ans aujourd’hui, dans quelques minutes, je suis né à 4h16 du matin un dimanche matin. Un chiffre rond. Sans importance, pourtant c’est sans ...