écrit le 07 avril 2015 à 11h18 dans Journal intime

au jour le jour.

Il y a l’amertume du bonheur comme il y a l’ivresse de la souffrance. Alfred capus. Ce Samedi j’ai revu le traite, le fourbe, le parjure, l’ ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter Addam, tu dois t'inscrire :

S'inscrire

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

Poursuivre la lecture du même auteur...

11/02/2013

liberté

Prisonnier je fuis la liberté, Liberté promise, jouissive, Quelle peine de devoir te perdre, Passion, liberté passive ;   Que d’hommes se sont ...

09/09/2015

Mercredi 09 Septembre 2015

19h26 je fais un Journal en Direct, mais sans doute pour rien, car je n'ai pas grand chose à dire. Sauf, que je n'ai toujours pas de nouvelle de ma ...

19/09/2018

L'Ombre d'Ogme.

Bien le bonjour, Ô noble voyageur... Bienvenue sur les terres perdues de Gaelia, ce monde paralysé par l'instabilité. Les protecteurs du Bie ...